Des articles

Ralph Talbot DD-390 - Histoire

Ralph Talbot DD-390 - Histoire

Ralph Talbot DD-390

Ralph Talbot(DD-390 : dp. 2325 (f.); l. 341'4"; né. 35'6"; dr. 17'1"; s. 35 k.;cpl. 158; a. 4 5 ", 12 21" 11.; cl. Gridley)Ralph Talbot (DD-390) a été déposé au Boston Navy Yard le 28 octobre 1935; lancé le 31 octobre 1936, parrainé par Mme Mary Talbot, mère du 2e lieutenant Ralph Talbot, et commandé le 14 octobre 1937, le lieutenant-commandant HR Thurber aux commandes. à l'île de Mare et en avril, elle a rejoint la flotte à San Diego. Au milieu du mois, elle a fumé à Pearl Harbor d'où elle a opéré pour le reste de l'année. Amarré à Pearl Harbor le matin du 7 décembre, elle a équipé ses canons et a commencé les préparatifs pour s'être mis en route quelques minutes après le début de l'attaque japonaise. À 9 heures, il était en route pour quitter le port après avoir déjà éclaboussé son premier avion ennemi. Après l'attaque, il a recherché des sous-marins ennemis et, le 14, sortie avec la TF 14 lors de la première d'une série d'affectations de dépistage des forces porteuses. En janvier 1942, il navigue avec le T1:'8 lors de raids contre les positions japonaises dans les Marshall et les Gilberts et en février et mars contre les îles Wake et Mareus. De retour à Pearl Harbor avec la TF 16 le 9 mars, Ralph Talbot rejoint la TF 15 sur le Le 19 et jusqu'au mois de mai, des convois séortés entre Hawaï et l'ouest de l'ouest. Au début de juin elle a escorté des auxiliaires au nord-ouest d'Hawaï; qui a ravitaillé et reconstitué les vainqueurs de la bataille de Midway, puis a escorté la TF 16 jusqu'à Pearl Harbor. Le 14, il est parti pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande, d'où il a navigué le 22 juillet pour les Salomon et le premier des assauts de l'île qui mènerait finalement à la victoire. Assigné à TG 62.6, elle a protégé le groupe de transport à Guadaleanal arrivant le matin du 7 août, a patrouillé hors de la zone de transport par les atterrissages. Le 8, elle a pris la station de patrouille au nord de l'île de Savo et à 01h45 le 9 a reçu le mot de trois navires ennemis à l'intérieur de l'île de Savo. Peu de temps après, des tirs nourris ont été observés au sud-est, la bataille de l'île de Savo avait commencé et le détroit d'Ironbot était sur le point d'être nommé. Une demi-heure plus tard, Ralph Talbot était bombardé par un destroyer ami, l'erreur a été rapidement répétée, minutesan un croiseur ennemi est apparu au large de son quartier bâbord. Les deux navires ont ouvert le feu et les interrupteurs des feux de recherche ont été allumés. Les câbles de Ralph Talbot avaient été coupés lors du bombardement précédent, mais l'ennemi a fonctionné. Le 390 mis en lumière a pris un coup dans la maison des cartes qui a détruit l'équipement radar, coupé les eireuits de lutte contre l'incendie et allumé des incendies. Trois autres obus fusèrent en lutte rapprochée, frappant le carré des officiers, le quartier tribord et le dessous du canon n° 4. Parmi les 12 morts figuraient le médecin et l'assistant du pharmacien en chef. À 02 h 21, Ralph Talbot cessa de tirer. L'ennemi avait disparu, mais les dégâts qu'elle avait causés nécessitaient un nouveau combat. Le feu enveloppa le pont et le navire gîta fortement sur tribord. Ralentissant au tiers de sa vitesse, elle se tourna vers Savo. À 2 h 30, toutes les communications radio à destination et en provenance du navire ont cessé, mais 20 minutes plus tard, il se tenait près du rivage où l'équipage a poursuivi la bataille pour le sauver. À 3 h 30, les incendies et les inondations étaient maîtrisés et les travaux de réparation ont commencé. Peu de temps après 7 h 00, les communautés ont été rétablies et à 12 h 10, les réparations, y compris les patchs de matelas sur la coque, étaient suffisantes pour commencer le voyage de retour aux États-Unis pour les réparations. Arrivé à Mare Island le 11 septembre, Ralph Talbot s'est dirigé à nouveau vers l'ouest le 11 novembre. Des exercices de remise à niveau l'ont maintenue à Hawaï jusqu'en décembre et le 16, elle est partie pour l'Australie. Elle est arrivée à Brisbane le 2 janvier 1943 et jusqu'au 10 mai a mené des exercices d'entraînement et escorté des convois le long des côtes nord et est de ce continent. Le 13 mai, il est arrivé à Nouméa pour fournir un service similaire alors que les forces alliées repoussaient les Salomon. Le 30 juin, il couvrit les débarquements sur Rendova pour commencer la campagne de Nouvelle-Géorgie, sauvant 300 survivants de McCawley quelques heures après l'achèvement des débarquements. Le 5 juillet, elle a débarqué la 148e unité d'infanterie à Riee Anchorage après avoir adouci la zone d'atterrissage avec ses canons de 5". Les 9 et 11, elle a participé aux bombardements de Munda et dans la nuit du 12 au 13 juillet a rejoint le TG 36.1 dans un balayage Les navires alliés ont engagé un croiseur ennemi et cinq destroyers escortant les transports de destroyers dans la bataille de Kolombangara. Après cette bataille, les opérations de sauvetage sur Gwzn ont été frustrées par les attaques aériennes ennemies. Les torpilles de Ralph Tatbot ont envoyé le destroyer endommagé au fond. En août et septembre et jusqu'en octobre, le DD-390 a continué à effectuer des patrouilles et des missions d'escorte dans les Salomon. Le 27 octobre, il a de nouveau navigué pour l'Australie, d'où il a continué jusqu'à Milne Bav, où il est arrivé le 3 novembre. les missions ont continué. Au milieu du mois, elle est revenue brièvement à Tulagi, puis a repris ses opérations au large de la Nouvelle-Guinée. Le 29 30 novembre, elle a participé à un bombardement TF 74 des positions japonaises sur New Brita dans. À la mi-décembre, il couvrit les débarquements à Kiriwina pendant que les Alliés sécurisaient les Trobriands, puis, vers la fin du mois, retourna en Nouvelle-Bretagne pour couvrir l'assaut du cap Gloucester. Jusqu'à la fin de l'année, elle a divisé son temps de patrouille entre Buna et le Cap Gloucester. Elle a ensuite escorté des renforts tant à Saidor qu'au cap Gloueester. Au début de février elle est revenue à la Baie Milne, de là a fumé à l'est aux États-Unis pour la révision. À la mi-mai, il a quitté San Francisco pour Pearl Harbor et un mois plus tard, il a navigué pour Eniwetok et Saipan en tant qu'escorte de convoi. En arrivant au port de Garapan le 5 juillet, elle a fourni un appui-feu aux troupes à terre, a évacué les blessés échoués et le 7 est retourné au service d'escorte dans les Marshalls et les Mariannes. le 27, puis reprit ses fonctions d'escorte. Continuant ce devoir en août, elle a rejoint TF 38.4 à Eniwetok et le 28 a navigué pour des grèves contre les îles Voleano et Bonin (31 août-2 septembre) Yap (7-8 septembre) et Palaus (10-19 septembre). Après l'offensive des Palaos, la force se retira à Manus ; puis sont revenus au Palaus, d'où, en octobre, ils ont navigué pour frapper contre les navires japonais et les positions sur Okinawa Luzon et Formosa. Le 14, la force est revenue pour écraser des cibles sur Luzon, poursuivant les raids jusqu'au 19. Le 20, il appuie les débarquements de Leyte, puis reprend ses opérations au large de Luzon. Le 24, il se dirigea vers le nord pour intercepter la force japonaise du nord, une force de transport. Le 25, alors que Ralph Talbot protégeait les navires les plus lourds, la bataille du cap Engaho a eu lieu et, le 31, la force s'est retirée à Ulithi. Ralph Talbot, détaché des porte-avions rapides le 16 novembre, a rejoint la 7e flotte le 17 et, avec les CVE du TG 77.4, a patrouillé les routes de convoi dans la région de Golfe de Leyte jusqu'au 27 quand elle a fumé aux Routes de Kossol. Le 12 décembre elle est revenue au Golfe Leyte, de là a escorté les transporteurs d'escorte dans la Mer de Sulu pour des opérations dans le soutien des débarquements de Mindoro. Un bref répit à Manus a suivi avant sa prochaine mission de dépistage, l'invasion de Luzon. En quittant les Amirautés le 27 décembre, le destroyer a fumé au nord vers les Routes de Kossol et le 1er janvier 1945, il a fait une sortie avec le groupe de porte-avions d'escorte. Le 4, Ommarey Bay est touché par un kamikaze et le 6 le groupe arrive au large du golfe de Lingayen. Jusqu'au 17, le destroyer a masqué les porte-avions alors qu'ils fournissaient une couverture aérienne aux troupes d'assaut et le 23, il est retourné à Ulithi pour se reconstituer. Réassigné à la 5ème Flotte en février, elle a fumé à Saipan, d'où elle a masqué des transports à Iwo Jima. Entre le 16 et le 27, elle a patrouillé de cette île, puis est revenue à Saipan. De retour à Ulithi le 5 mars, elle est restée à cette base jusqu'au 20 avril quand elle est devenue en route pour Okinawa. En arrivant à Hagushi le 26, elle s'est immédiatement présentée pour le devoir dans TG 51.5 et a commencé des patrouilles antiaériennes. Peu après 22 h 00, le 27, alors qu'il patrouillait au large du mouillage, il fut fermé par deux chasseurs ennemis pilotés par des pilotes de l'école « Vent divin ». Le premier s'est écrasé du côté tribord à l'arrière. Le second, un quasi-accident, a éclaboussé dans la mer au large du quartier bâbord. Les équipes de contrôle des dommages ont maîtrisé les inondations à 22 h 13 et en quelques minutes, le PCE-852 s'est rapproché d'un médecin et de sept hommes du corps. Le destroyer est ensuite retourné à Kerama Retto pour réparation. Le 20 mai, il a fait route pour retourner au mouillage de Hagushi où il a de nouveau rejoint l'écran antiaérien. Le 26, il est passé à Nakagushuku Wan, puis de retour à Kerama Retto où il a rejoint les transporteurs d'escorte. Un mois plus tard elle a fumé à Leyte, de là à Saipan. Là, elle reprit l'escorte du convoi et, pour le reste de la Seconde Guerre mondiale, joua entre les Mariannes et les Ryukyus. à bord du croiseur. De retour à Guam le 3, le destroyer a navigué pour Saipan, Okinawa et le Japon le 5 et, en octobre, a opéré au large du sud du Japon et d'Okinawa, se mettant en route pour les États-Unis le 29 octobre. ] En novembre, Ralph Talbot est affecté à la Joint Task Force I en mai 1946 suivant, et désigné pour être utilisé comme cible dans l'opération "Crossroads", les essais atomiques menés à Bikini en juillet et août 1946. Contaminé pendant les essais, le destroyer est remorqué à Kwajalein où il a été désarmé le 29 août 1946 et coulé, en eau profonde au large de l'atol1, le 8 mars 1948. Son nom a été rayé de la liste de la Marine le 5 avril 1948. Ralph Talbot a obtenu 12 étoiles de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale.


USS Ralph Talbot (DD 390)

Endommagé lors de l'essai de la bombe atomique sur l'atoll de Bikini en juillet 1946.
Désarmé le 28 août 1946.
Sabordé au large de Kwajalein le 8 mars 1948.
Frappé le 5 avril 1948.

Commandes répertoriées pour l'USS Ralph Talbot (DD 390)

Veuillez noter que nous travaillons toujours sur cette section.

Le commandantDeÀ
1Harry Raymond Thurber, USN14 octobre 193710 juin 1940
2Cdr. Roy William Montrose Graham, USN10 juin 1940Février 1941
3Ralph Earle, Jr., USNfévrier 19419 juillet 1942
4Lt.Cdr. Joseph Guillaume Callahan, USN9 juillet 194228 août 1943
5T/Lt.Cdr. Richard Daniels Shepard, USN28 août 19432 mars 1944
6Lt.Cdr. Winston Seaborn Brun, USNR2 mars 19449 octobre 1945 ( 1 )
7Lt.Cdr. Mur de brûlures Spore, USN9 octobre 194528 août 1946 ( 1 )

Vous pouvez aider à améliorer notre section de commandes
Cliquez ici pour soumettre des événements/commentaires/mises à jour pour ce navire.
Veuillez l'utiliser si vous repérez des erreurs ou si vous souhaitez améliorer cette page de navires.

Les événements notables impliquant Ralph Talbot incluent :

7 décembre 1941
L'USS Ralph Talbot était présent lors de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor. Ralph Talbot faisait partie de la 2e flottille de destroyers.

Pour le rapport d'action de Ralph Talbot, voir ce site Web (lien hors site).

9 août 1942
Endommagé lors de la bataille de l'île de Savo, bien que sérieusement endommagé, il a réussi à se retirer, 14 membres de l'équipage sont morts et 16 ont été blessés.

27 avril 1945
Endommagé par Kamikaze, 5 membres d'équipage sont morts et 9 ont été blessés

Liens médias


USS Ralph Talbot (DD-390)


Figure 1 : USS Ralph Talbot (DD-390) au large du Boston Navy Yard, Massachusetts, 23 mars 1938. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 2 : USS Ralph Talbot (DD-390) au large du Boston Navy Yard, Massachusetts, 23 mars 1938. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 3 : USS Ralph Talbot (DD-390) silhouetté contre le soleil au large de l'île de Manhattan, New York, vers 1938. Photographie du centre historique de la marine américaine. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 4 : USS Ralph Talbot (DD-390) au large du Mare Island Navy Yard, Californie, 11 avril 1942. Notez que son ancre de bâbord et les bossoirs de bateau ont été retirés par mesure d'économie de poids. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 5 : USS Ralph Talbot (DD-390) au large du Mare Island Navy Yard, 11 avril 1942. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 6 : USS Ralph Talbot (DD-390) escortant le convoi d'invasion Guadalcanal-Tulagi, vers les 7 et 8 août 1942. HMAS Australie est faiblement visible à l'extrême droite, au-delà des trois destroyers qui y manœuvrent. Photographié par Corp. L.M. Ashman, USMC. Photographie du Corps des Marines des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 7 : USS Ralph Talbot (DD-390) en cours au large d'Honolulu, Hawaï, vers janvier 1943. Cette photographie a été reçue par le Bureau of Ships de Pearl Harbor, avec une lettre du 17 janvier 1943. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 8 : USS Ralph Talbot (DD-390) en cours au large d'Honolulu, Hawaï, vers janvier 1943. Cette photographie a été reçue par le Bureau of Ships de Pearl Harbor, avec une lettre du 17 janvier 1943. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 9 : USS Ralph Talbot (DD-390) en cours dans les eaux hawaïennes, vers janvier 1943. Cette photographie a été reçue par le Bureau of Ships de Pearl Harbor, avec une lettre du 17 janvier 1943. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 10 : USS Ralph Talbot (DD-390) photographie reçue par le Bureau of Ships du Hunter's Point Navy Yard, San Francisco, Californie, avec une lettre du 19 mai 1944. Elle a probablement été prise dans la baie de San Francisco juste avant cette date. Son schéma de camouflage est la mesure 33, conception 1d. Notez l'enseigne des garde-côtes américains volant depuis le navire transportant le photographe. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 11 : USS Ralph Talbot (DD-390) à Pearl Harbor, Hawaï, le 20 mars 1946, avec des remorqueurs portuaires à côté et à proximité. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 12 : USS Ralph Talbot (DD-390) à Pearl Harbor, Hawaï, le 20 mars 1946, avec des remorqueurs portuaires à côté et une barge-grue à sa proue. Photographie du Bureau of Ships Collection des Archives nationales des États-Unis. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.

Nommé d'après le sous-lieutenant Ralph Talbot (1897-1918), un pilote du Corps des Marines des États-Unis qui a remporté la médaille d'honneur et a été tué pendant la Première Guerre mondiale, USS Ralph Talbot était un 2 325 tonnes Bagley destroyer de classe qui a été construit au Boston Navy Yard à Boston, Massachusetts, et a été mis en service le 14 octobre 1937. Le navire mesurait environ 341 pieds de long et 35 pieds de large, avait une vitesse de pointe de 35 nœuds et avait un équipage de 158 officiers et les hommes. Ralph Talbot était armé de quatre canons de 5 pouces, de 4 mitrailleuses de 0,5 pouces, de 12 tubes lance-torpilles de 21 pouces et de grenades sous-marines.

Après avoir été mis en service, Ralph Talbot a passé les quatre années suivantes de sa carrière dans la Force de combat de l'US Navy, qui opérait principalement dans l'est du Pacifique. Ralph Talbot a été ancré à Pearl Harbor, à Hawaï, lors de l'attaque japonaise du 7 décembre 1941. Dès que l'attaque a commencé, les membres de l'équipage à bord du navire ont occupé ses canons et ont fait les préparatifs pour la mise en route. D'ici 0900, Ralph Talbot suffisamment de vapeur pour quitter le port détruit après avoir abattu un avion ennemi. Une fois l'attaque terminée, le navire a fouillé les eaux au large d'Hawaï à la recherche de sous-marins japonais. Le 14 décembre, Ralph Talbot a été affecté à la Force opérationnelle 14 sur la première de nombreuses missions d'escorte et de contrôle de porte-avions. En janvier 1942, Ralph Talbot rejoint la Force opérationnelle 8, qui a participé à des raids contre les positions japonaises sur les îles Marshall et Gilbert. Puis en février et mars 1942, ils attaquèrent Wake et les îles Marcus.

Après son retour à Pearl Harbor le 9 mars 1942, Ralph Talbot a été affecté à la Task Force 15. Du 19 mars à la fin mai, la task force a escorté des convois entre Hawaï et la côte ouest des États-Unis. Le 14 juin, Ralph Talbot a commencé un voyage vers l'Australie et la Nouvelle-Zélande et le 22 juillet, le navire a rejoint une importante force opérationnelle à destination de Guadalcanal dans les îles Salomon. Le groupe de travail est arrivé à Guadalcanal le 7 août et Ralph Talbot a commencé à patrouiller dans la région le même jour. Le 8 août, le navire a maintenu une station de patrouille juste au nord de l'île de Savo et à 1 h 45 au petit matin du 9 août, Ralph Talbot reçu un message radio indiquant que trois navires de guerre japonais se dirigeaient droit sur eux. Peu de temps après, des coups de feu ont été aperçus au sud-est et la première bataille de l'île de Savo avait commencé.

Environ 30 minutes plus tard, Ralph Talbot a été pris pour un navire de guerre ennemi dans l'obscurité et a été bombardé par un destroyer américain. L'autre destroyer américain a rapidement découvert son erreur et a cessé de bombarder Ralph Talbot, mais l'accident a quand même causé des dommages au navire. Soudain, un croiseur japonais est apparu Ralph Talbotquartier portuaire des années ’. Les deux navires ont ouvert le feu presque à bout portant. Les projecteurs du croiseur japonais trouvés Ralph Talbot et le plus gros navire de guerre ennemi a déclenché un torrent d'obus contre le destroyer américain. Ralph Talbot a essayé d'utiliser ses propres projecteurs, mais les câbles attachés aux projecteurs avaient été sectionnés lors de l'escarmouche accidentelle. Bientôt, le croiseur japonais a commencé à marquer des coups sur Ralph Talbot. Un obus a touché le localisateur de cartes et détruit l'équipement radar du navire. Un autre coup coupé Ralph Talbot’s des circuits de contrôle de tir et a déclenché plusieurs incendies à bord du navire. Puis trois autres obus japonais ont percuté le destroyer en succession rapide, détruisant le carré des officiers et endommageant le quartier tribord ainsi que l'un des canons de 5 pouces du navire. Douze de Ralph TalbotDes membres d'équipage ont été tués, ainsi que le médecin du navire et le second pharmacien en chef. Cependant, les dégâts auraient pu être bien pires.

A 2 h 21 le matin du 9 août 1942, Ralph Talbot cessé de tirer. Le croiseur japonais a quitté la zone, mais le destroyer avait de sérieux problèmes. Le feu a englouti le pont et le navire inondait et gîtait fortement sur tribord. À 2 h 30, toutes les communications radio à destination et en provenance du navire avaient cessé et 20 minutes plus tard Ralph Talbot avait dérivé près du rivage de l'île de Savo. L'équipage a travaillé frénétiquement pour sauver son navire, luttant contre les incendies qui menaçaient de le couler. Heureusement à 3 h 30, l'équipage a réussi à maîtriser à la fois les incendies et les inondations. L'équipage a alors concentré tous ses efforts sur la réparation des dommages. À 7 h 00, les communications étaient rétablies et à 12 h 10, la plupart des réparations (y compris l'utilisation de matelas pour boucher les trous dans sa coque) étaient terminées au point où Ralph Talbot était suffisamment en état de naviguer pour retourner aux États-Unis en boitant pour une révision majeure.

Ralph Talbot est arrivé au Mare Island Navy Yard en Californie le 11 septembre 1942. Après avoir subi des réparations et une révision substantielle, Ralph Talbot a quitté l'île de Mare le 11 novembre et s'est dirigé vers Hawaï. De là, Ralph Talbot a navigué vers l'Australie le 16 décembre. Le navire est arrivé à Brisbane, en Australie, le 2 janvier 1943. Ralph Talbot mené des exercices d'entraînement et escorté des convois le long des côtes nord et est de l'Australie jusqu'au 10 mai. Le 13 mai, le navire est arrivé à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, pour escorter d'autres navires en direction des îles Salomon. Le 30 juin, Ralph Talbot participé aux débarquements amphibies à Rendova, dans le cadre de l'offensive de la Nouvelle-Géorgie dans les îles Salomon. Le 30 juin, Ralph Talbot a sauvé 300 survivants du naufrage du transport de troupes USS McCawley (APA-4). Le 5 juillet, elle a bombardé Rendova avec ses canons de 5 pouces et les 9 et 11 juillet a participé au bombardement de l'île de Munda. Dans la soirée du 12 au 13 juillet 1943, Ralph Talbot faisait partie d'un groupe opérationnel qui a intercepté un croiseur et cinq destroyers japonais, dont plusieurs transports ennemis, au large de Kolombangara. La bataille de Kolombangara qui a suivi était à peu près un match nul. Trois croiseurs américains ont été endommagés et un destroyer a coulé, tandis que les Japonais ont perdu un croiseur. Le destroyer américain qui a été coulé était l'USS Gwin (DD-433). Le navire a été gravement endommagé pendant la bataille et n'a pas pu se déplacer. Elle a finalement dû être coulée par l'un des Ralph Talbot’s torpilles pour l'empêcher d'être éventuellement récupérée par l'ennemi.

Plus tard en 1943, Ralph Talbot soutenu les débarquements amphibies en Nouvelle-Bretagne et en janvier 1944 a participé aux assauts amphibies sur la Nouvelle-Guinée. Ralph Talbot puis a été affecté au Pacifique central à la mi-1944, où il a bombardé des positions ennemies sur les îles de Saipan et Tinian. Fin août, Ralph Talbot escorté des porte-avions de la Force opérationnelle 38 lors d'attaques sur les îles Bonin, les îles Palau, Okinawa, Formose et les Philippines. Il a également contrôlé des porte-avions au large du cap Engano lors de la bataille du golfe de Leyte le 25 octobre 1944.

De janvier à juin 1945, Ralph Talbot a participé aux assauts américains sur le nord de Luzon aux Philippines, sur Iwo Jima et sur les îles Ryukyus. Lors de patrouilles anti-aériennes au large de l'île d'Okinawa le 27 avril 1945, deux avions japonais “kamikaze” Ralph Talbot. Les deux avions ont plongé pour le destroyer américain. Le premier avion a percuté l'arrière tribord du navire. Le deuxième avion a failli manquer, s'écrasant dans la mer au large du quartier bâbord. Les équipes de contrôle des avaries à bord du navire ont finalement maîtrisé les incendies et les inondations et quelques minutes après l'attaque, un patrouilleur américain, PCE-852, tiré à côté du destroyer avec un médecin et sept hommes du corps. Ralph Talbot, cependant, a dû se rendre pour des réparations sur l'île américaine de Kerama Retto, non loin d'Okinawa. Le navire robuste a été réparé et est resté en service dans le Pacifique central et occidental jusqu'à la fin de la guerre. Au début de septembre 1945, le Ralph Talbot était présent à la reddition des forces japonaises sur Truk dans les îles Caroline.

Après avoir servi brièvement dans l'occupation du Japon après la guerre, Ralph Talbot est revenu aux États-Unis en novembre 1945. Au printemps 1946, le destroyer maintenant usé et endommagé a été choisi pour être l'un des navires cibles pour les essais de bombe atomique sur l'atoll de Bikini dans les îles Marshall. Étonnamment, Ralph Talbot a refusé de mourir même après l'explosion de deux bombes atomiques à Bikini en juillet 1946. Cependant, le destroyer était tellement contaminé par la radioactivité qu'il a dû être coulé. USS Ralph Talbot a finalement été sabordé en eau profonde au large de l'atoll de Kwajalein le 8 mars 1948. Le navire a remporté 12 étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


RALPH TALBOT DD 390

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.


    Destroyer de classe Bagley
    Quille posée le 28 octobre 1935 - Lancé le 31 octobre 1936

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire. Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.


Ralph Talbot DD-390 - Histoire

L'USS Ralph Talbot, un destroyer de classe Bagley de 1 500 tonnes construit au Boston Navy Yard, a été mis en service en octobre 1937. Pendant les quatre années suivantes, il a servi dans la Force de combat, principalement dans le Pacifique. Basé à Pearl Harbor, à Hawaï, après la mi-1941, il y était amarré lorsque les Japonais ont attaqué le 7 décembre 1941 et a pu prendre la mer avant la fin du raid. Ralph Talbot passa les mois suivants à opérer avec des forces opérationnelles de porte-avions, participant à certains des premiers raids sur des bases japonaises dans le Pacifique central.

Après avoir servi d'escorte pour la navigation dans les régions de la côte ouest et d'Hawaï, en juin 1942, Ralph Talbot se dirigea vers le Pacifique sud. Elle a participé à l'opération Guadalcanal-Tulagi début août et à la bataille de l'île de Savo le 9 de ce mois. Il a été gravement endommagé par des tirs au cours de cette action, perdant douze membres de son équipage et nécessitant un retour aux États-Unis pour des réparations.

Les prochaines opérations de combat de Ralph Talbot ont eu lieu dans les Salomon centrales, où il a participé à l'invasion de Rendova-New Georgia et à la bataille de Kolombangara en juillet 1943. Plus tard dans l'année, le destroyer a soutenu les débarquements en Nouvelle-Bretagne et au cours du premier mois de 1944 a effectué des tâches similaires au large de la Nouvelle-Guinée. Il est affecté au Pacifique central à la mi-1944, où ses canons bombardent l'ennemi sur Saipan et Tinian en juillet. À partir de la fin août, Ralph Talbot a escorté les porte-avions de la Force opérationnelle 38 lors de frappes sur les îles Volcano et Bonin, les Palaus, Okinawa, Formosa et les Philippines. Dans ce rôle, elle a participé à l'action au large du cap Engaño lors de la bataille du golfe de Leyte le 25 octobre 1944.

En janvier-juin 1945, Ralph Talbot participa aux opérations de capture du nord de Luçon, d'Iwo Jima et des Ryukyus. Il a été touché par un attentat-suicide "Kamikaze" au large d'Okinawa le 27 avril, mais a été réparé localement et est resté en service dans le Pacifique central et occidental jusqu'à la fin de la guerre du Pacifique. Début septembre 1945, le destroyer était présent lorsque les forces japonaises sur Truk se sont rendues.

Après avoir servi en soutien à l'occupation du Japon, Ralph Talbot est retourné aux États-Unis en novembre 1945. Le printemps suivant, le navire désormais âgé a été désigné comme cible des prochains essais de bombe atomique à Bikini, dans les îles Marshall. Elle a été contaminée par la radioactivité après les deux explosions nucléaires de juillet 1946 et a été déclassée un mois plus tard. L'USS Ralph Talbot a été sabordé en eau profonde au large de Kwajalain le 8 mars 1948.

L'USS Ralph Talbot a été nommé en l'honneur de l'aviateur du Corps des Marines des États-Unis, le sous-lieutenant Ralph Talbot (1897-1918), qui a reçu la médaille d'honneur pour l'héroïsme dans une action aérienne au-dessus de la France et de la Belgique en octobre 1918 et est décédé dans un accident d'avion plus tard dans ce mois.

Cette page présente des vues sélectionnées concernant l'USS Ralph Talbot (DD-390).

Si vous souhaitez des reproductions à plus haute résolution que les images numériques présentées ici, consultez : "Comment obtenir des reproductions photographiques."

Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image.

Au large du Boston Navy Yard, Massachusetts, 23 mars 1938.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 98 Ko 740 x 590 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Au large du Boston Navy Yard, Massachusetts, 23 mars 1938.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 84 Ko 740 x 550 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Silhouetté contre le soleil, au large de l'île de Manhattan, à New York, vers 1938.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 86 Ko 740 x 605 pixels

Au large du chantier naval de Mare Island, le 11 avril 1942.
Notez que son ancre de bâbord et les bossoirs de bateau ont été supprimés par mesure d'économie de poids.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 57 Ko 740 x 605 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Au large du chantier naval de Mare Island, le 11 avril 1942.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 62 Ko 740 x 595 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles auprès du National

Escorte du convoi d'invasion Guadalcanal-Tulagi, vers les 7 et 8 août 1942.
Le HMAS Australia est à peine visible à l'extrême droite, au-delà des trois destroyers qui y manœuvrent.
Photographié par Corp. L.M. Ashman, USMC.

Photographie du Corps des Marines des États-Unis.

Image en ligne : 58 Ko 740 x 620 pixels

En cours au large d'Honolulu, Hawaï, vers janvier 1943.
Cette photographie a été reçue par le Bureau of Ships de Pearl Harbor, avec une lettre du 17 janvier 1943.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 100 Ko 740 x 590 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

En cours au large d'Honolulu, Hawaï, vers janvier 1943.
Cette photographie a été reçue par le Bureau of Ships de Pearl Harbor, avec une lettre du 17 janvier 1943.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 82 Ko 740 x 580 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

En cours dans les eaux hawaïennes, vers janvier 1943.
Cette photographie a été reçue par le Bureau of Ships de Pearl Harbor, avec une lettre du 17 janvier 1943.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 100 Ko 740 x 615 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Photographie reçue par le Bureau of Ships du Hunter's Point Navy Yard, San Francisco, Californie, avec une lettre du 19 mai 1944. Elle a probablement été prise dans la baie de San Francisco juste avant cette date.
Son schéma de camouflage est la mesure 33, conception 1d.
Remarque U.S. Coast Guard Ensign volant du navire transportant le photographe.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 84 Ko 740 x 605 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

À Pearl Harbor, Hawaï, le 20 mars 1946, avec des remorqueurs portuaires à côté et à proximité.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 177 Ko 740 x 620 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

À Pearl Harbor, Hawaï, le 20 mars 1946, avec des remorqueurs portuaires à côté et une barge-grue à sa proue.

Photographie du Bureau of Ships Collection aux Archives nationales des États-Unis.

Image en ligne : 132 Ko 740 x 555 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Plaque montée à bord du navire en l'honneur du sous-lieutenant Ralph Talbot, USMC Reserve Flying Corps.
Présenté par le People of Weymouth, Massachusetts, le 31 octobre 1936, il a été photographié à peu près à cette époque par le Boston Navy Yard, Charlestown, Massachusetts.


Grade et organisation : Sous-lieutenant, Corps des Marines des États-Unis. Né : 6 janvier 1897, South Weymouth, Mass. Nommé de : Connecticut. Citation:

Pour service exceptionnellement méritoire et héroïsme extraordinaire alors qu'il était attaché à l'escadron C, 1re Force d'aviation maritime, en France. Le 2e lieutenant Talbot a participé à de nombreux raids aériens en territoire ennemi. Le 8 octobre 1918, lors d'un tel raid, il a été attaqué par 9 éclaireurs ennemis et, dans le combat qui a suivi, a abattu un avion ennemi. De plus, le 14 octobre 1918, lors d'un raid au-dessus de Pittham, en Belgique, le 2e lieutenant Talbot et un autre avion se sont détachés de la formation en raison de problèmes de moteur et ont été attaqués par 12 éclaireurs ennemis. Au cours du combat acharné qui a suivi, son avion a abattu 1 des éclaireurs ennemis. Son observateur a reçu une balle dans le coude et son arme s'est coincée. 2d Lt. Talbot maneuvered to gain time for his observer to clear the jam with one hand, and then returned to the fight. The observer fought until shot twice, once in the stomach and once in the hip and then collapsed, 2d Lt. Talbot attacked the nearest enemy scout with his front guns and shot him down. With his observer unconscious and his motor failing, he dived to escape the balance of the enemy and crossed the German trenches at an altitude of 50 feet, landing at the nearest hospital to leave his observer, and then returning to his aerodrome.


Base de données de la Seconde Guerre mondiale


ww2dbase Named after WW1-era United States Marine Second Lieutenant Ralph Talbot, the destroyer was sponsored by Mrs. Mary Talbot, Ralph's mother in 1936 and commissioned to Lieutenant Commander H. R. Thuber in 1937. Destroyer Ralph Talbot was a part of the Destroyers, Battle Force of the United States Navy and operated off the west coast of the United States. In Apr 1941, she entered Mare Island Navy Yard in California, United States, and served the remainder of her pre-war career at Pearl Harbor.

ww2dbase At the date of the Japanese attack on Pearl Harbor in Dec 1941, Ralph Talbot was moored there. Her anti-aircraft guns were firing at the Japanese aircraft within minutes of the start of the attack, and by 0900 that morning she had downed one aircraft. After the attack, she patrolled for Japanese aircraft. On 14 Dec, she sortied with Task Force 14 as escort for the Task Force's carriers. In Jan and Feb 1942, with Task Force 8, she supported carriers as they launched their aircraft against Japanese positions in the Marshall and Gilbert Islands in Mar, she performed a similar role during attacks on Wake and Marcus Islands. On 9 Mar 1942, she returned to Pearl Harbor. Between Mar and May 1942, she performed convoy duties between Pearl Harbor and the west coast of the United States. After the Battle of Midway, she escorted auxiliary vessels to Midway area to replenish ships that participated in the battle, then escorted Task Force 16 to Pearl Harbor. On 14 Jun, she sailed for Australia and New Zealand.

ww2dbase On 22 Jul, Ralph Talbot sailed for the Solomon Islands. On 7 Aug, she arrived off Guadalcanal in support of Task Group 62.6 during the landings. Beginning on 8 Aug, she patrolled north of Savo Island. At 0145 on 9 Aug, she received word of three Japanese ships soon afterwards, she observed gunfire to the southwest, which was the start of the Battle of Savo Island. As she approached the battle, she was shelled by a friendly destroyer at about 0215. A few minutes later, a Japanese cruiser lit Ralph Talbot brightly with spotlight and fired at her. A shell landed at the chart house, destroying radar equipment and fire control circuits. Three more shells came down in close succession, hitting the wardroom, the starboard quarter, and the underside of gun number 4. Eleven members of her crew were killed, including the ship's doctor and the chief pharmacist's mate. At 0221, Ralph Talbot ceased firing after the Japanese fleet left in fear of an American air attack after dawn, but the battle continued for her as the damage control team fought the intense fire that enveloped the bridge. Meanwhile, the ship listed heavily to starboard. At 0230, all radio communication to and from the vessel stopped. By 0330, the fire was contained and the flooding was stopped. Soon after 0700, communication was re-established, and by 1210 enough temporary repairs were done for her to get underway. She arrived at Mare Island Navy Yard on 11 Sep 1942 to receive permanent repairs.

ww2dbase On 11 Nov 1942, Ralph Talbot steamed out of Mare Island Navy Yard for Hawaii. On 16 Dec, she departed for Australia. She remained in Brisbane for training and convoy duties between 2 Jan and 10 May 1943. Between 13 May and mid-Jun, she performed training and convoy duties out of NoumÈa, New Caledonia. On 30 Jun, she covered the landings on Rendova Island, New Georgia, Solomon Islands, rescuing 300 survivors of APA McCawley on that day. On 5 Jul, she bombarded Rice Anchorage in New Georgia with her 5-inch guns, following by landing men of the 148th Infantry there. On 9 and 11 Jul, she bombarded Munda in southwestern New Georgia. During the night of 12 to 13 Jul 1943, she participated in the Battle of Kolombangara at the end of that action, her torpedoes scuttled destroyer Gwin. From Aug through Oct, she remained in the Solomon Islands area, performing patrol and escort duties. On 27 Oct, she left for Australia. On 3 Nov, she arrived at Milne Bay, New Guinea, where she resumed patrol and escort duties. During the night of 29 Nov, with Task Force 74, she bombarded Japanese positions on New Britain. In mid-Dec, she covered the landings on Kiriwina Island, Trobriand Islands, off New Guinea. In late-Dec, she covered the landings on Cape Gloucestor, New Britain. On 1 Jan 1944, she sailed with Task Force 76 and conducted pre-landing bombardment of Saidor, New Guinea. She left the New Guinea area in early Feb 1943 for overhaul in the United States.

ww2dbase After a brief stay at Pearl Harbor in May 1944, Ralph Talbot returned to the South Pacific. She escorted a convoy between Eniwetok, Marshall Islands to Saipan, Mariana Islands, arriving at Garapan Harbor on 5 Jul, then provided gunfire support for ground troops. After evacuating casualties, she provided gunfire support at Tinian on 27 Jul. She escorted ships through most of Aug 1944, then joined Task Force 38.4 in support of the attack against the Volcano and Bonin Islands between 31 Aug and 2 Sep, Yap on 7 and 8 Sep, and the Palau Islands between 10 and 19 Sep. In Oct, she patrolled for Japanese shipping in the general area enclosed by Okinawa, Taiwan, and Luzon of the Philippine Islands. On 20 Oct, she supported Leyte landings in the Philippine Islands. On 25 Oct, she screened carriers and battleships during the Battle off Cape EngaÒo. After patrolling the Leyte Gulf area between 16 and 27 Nov, she escorted escort carriers into the Sulu Sea to support the Mindoro landings and then the Luzon landings between 1 and 17 Jan 1945. She screened transports bound for Iwo Jima in Feb 1945, and remained in the area on patrol until 27 Feb. She replenished at Ulithi between 5 Mar and 20 Apr.

ww2dbase On 26 Apr, Ralph Talbot arrived at Okinawa, where the battle had already been waging for almost a month. As a part of Task Group 51.5, she performed anti-aircraft screen duties. At 2200 on 27 Apr, she was struck on the starboard side aft by a special attack fighter, while a second missed, splashing into the sea off the port quarter. She sailed to Kerama Retto nearby for temporary repairs, returning to service on 20 May. She performed convoy duties between the Mariana Islands and the Ryuku Islands for the remainder of the Pacific War. In Aug, she rescued 24 survivors of the cruiser Indianapolis.

ww2dbase On 1 Sep 1945, Ralph Talbot escorted heavy cruiser Portland from Guam to Truk and stood by the next day during the Truk surrender ceremony aboard Portland. She operated off southern Japan in Oct and returned to the United States on 29 Oct. She was used as a target ship during the Operation Crossroads atomic bomb tests at Bikini Atoll in the Marshall Islands in Jul and Aug 1946. Contaminated with radiation, she was sunk off Kwajalein in Mar 1948.

ww2dbase Source: United States Navy Dictionary of American Naval Fighting Ships.

Last Major Revision: Jun 2007

Destroyer Ralph Talbot Interactive Map

Ralph Talbot Operational Timeline

14 Oct 1937 Ralph Talbot was commissioned into service.
13 Feb 1945 Destroyer escort USS Tabberer arrived off Saipan, Mariana Islands and delivered a supply convoy. Tabberer then sailed with escort carrier USS Anzio and destroyer USS Ralph Talbot for Iwo Jima.
29 Aug 1946 Ralph Talbot was decommissioned from service.

Avez-vous apprécié cet article ou trouvé cet article utile? Si tel est le cas, pensez à nous soutenir sur Patreon. Même 1 $ par mois ira loin ! Merci.

Partagez cet article avec vos amis:

Commentaires soumis par les visiteurs

1. Anthony Marino says:
7 Mar 2010 09:02:34 AM

My Uncle was killed on the USS Ralph Talbot. His name was Charles Marino. Does anyone have any pictures of him or any other information.

2. Cheryl Marino says:
30 Aug 2012 12:58:31 PM

Charles Marino was 1c, he was killed on the USS Ralph Talbot in WWII, as my brother asked, if anyone has any information on our uncle we would greatly appreciate it

3. Johan George Erhard Aupperlee says:
27 May 2013 01:58:59 PM

A very nice site, I have been reading that there where 2 sailors with the name Aupperlee John and William on this ship during the war , my Question is,, are they brothers ? and do they or their ancestors come from The Netherlands.thanks greetings from Holland.

4. Anonymous says:
23 Jun 2013 03:13:10 PM

John and Bill Auperlee were a song and dance duo before and during the war, performing on the USS Arizona 1 week before Dec 7. John passed away and I am not sure about Bill, who retired and has been reunion contact, in North Hollywood, CA. His phone is listed. My grandfather was a close friend of both - George Carl McCarter.

5. Karen Watkins says:
28 Aug 2013 02:18:21 PM

My Daddy was a F2 on the Talbot .His name is Irving M. Davies and he was in the boiler room of the ship when it was hit. he survived the battle,but told us very little of his experience. Does anyone remember this or my Daddy?? Any info would be gratefully appreciated. Thank You All for your service.

6. Becky Beaman says:
21 Sep 2013 02:26:19 PM

I am at a Ralph Talbot reunion as I write this. John and Bill Aupperlee were indeed brothers -- twin brothers. Both have now passed away. I mentioned Charles Marino, and the 2 crew members here think there is some info in the Ralph Talbot book we have. RT took casualities when a kamikaze hit, and in a couple of other actions. Do you know when he died?

7. Anonyme dit :
31 Dec 2013 10:37:24 PM

My uncle was also one of those wounded by the kamikaze attack on April 27, 1945.

8. Anthony Marino says:
25 May 2015 06:08:05 AM

Today is Memorial day and I am thinking of my Uncle Charlie today. I have the USS Ralph Talbot book and it tells the story of the kamikaze hit and the men who died, one being my Uncle. God Bless him and all of the men who gave the ultimate sacrifice for this beautiful country.

9. Rich Swanson says:
28 Jul 2015 12:03:50 PM

My uncle Gordon Burke was on the Rat-Trap as she was affectionately called. I remember all his stories from the time in the Solomon Islands to the kamikaze hit. I love those stories and I miss my Uncle.

10. Anonymous says:
12 Aug 2015 09:42:43 AM

Bill Aupperlee was my dad. I grew up listening to endless war stories. It was great. My dad and uncle Jack were stationed in the engine room. What a great generation, I was fortunate to be given dozens of video tapes and cassettes of many of there reunions. If anyone is interested I'm sure copies can be made.
Jacki Aupperlee Mitchell

11. Michael Spencer says:
30 Jul 2017 08:12:52 PM

My grandfather, Richard Junior Spencer, served on this ship, and I'm told that his father, Richard Dale Spencer, also served on it before him. I'd like to find more info about his father if possible. Many comments on this page have mentioned the kamikaze attack. My grandmother told me that her husband held bitter contempt for the Japanese the rest of his life after being tasked to fish the bodies of his fallen comrades from the sea after that attack.

12. Frank Gray says:
24 Jun 2018 03:42:32 PM

I just found out today that my wife's uncle, SA or S2C Robert "Dee" Florentine Bludworth from Mississippi was one of the 12 men killed at Savo Island. We thought he was on the USS Quincy (CA-39) so any help or info if he was on the DD-390 would be greatly appreciated. Help an old retired Senior Chief because we would eventually like to get him a marker for the family plot.

13. Robert Ward says:
23 Oct 2018 12:20:55 PM

My dad,Glenn Eastman Ward, was on the Talbot,7 Dec 1941.He passed many years ago,but told me they had steam up,and were leaving that Sun. morning.What a story !

14. Jessica Garland says:
4 Apr 2020 10:26:55 PM

My grandfather, Irving Davies, served on this ship, and I would love to connect with relatives of other men who served with him.

15. Bryan Blue says:
8 Jul 2020 03:00:36 PM

My Grandfather, Edward Benedict Blue was a Pharmacist's Mate on the Talbot, and was a boxer during the war. He died before I was born.

Tous les commentaires soumis par les visiteurs sont des opinions de ceux qui les soumettent et ne reflètent pas les vues de WW2DB.


USS Ralph Talbot (DD-390), 1937-1948

USS Ralph Talbot, a 1500-ton Bagley class destroyer built at the Boston Navy Yard, was commissioned in October 1937. For the next four years she served with the Battle Force, mainly in the Pacific. Based at Pearl Harbor, Hawaii, after mid-1941, she was moored there when the Japanese attacked on 7 December 1941 and was able to get to sea before the raid was finished. Ralph Talbot spent the next few months operating with carrier task forces, participating in some of the early raids on Japanese bases in the central Pacific.

After serving as an escort for shipping in the west coast and Hawaii areas, in June 1942 Ralph Talbot steamed to the south Pacific. She took part in the Guadalcanal-Tulagi operation in early August and in the Battle of Savo Island on the 9th of that month. She was seriously damaged by gunfire in that action, losing twelve of her crew, and necessitating a return to the U.S. for repairs.

Ralph Talbot's next combat operations were in the central Solomons, where she participated in the Rendova-New Georgia invasion and the Battle of Kolombangara in July 1943. Later in the year, the destroyer supported landings in New Britain and in the first month of 1944 performed similar duties off New Guinea. She was assigned to the central Pacific in mid-1944, where her guns bombarded the enemy on Saipan and Tinian in July. From late August, Ralph Talbot escorted Task Force 38's aircraft carriers during strikes on the Volcano and Bonin Islands, the Palaus, Okinawa, Formosa and the Philippines. In this role, she took part in the action off Cape Enga?o during the Battle of Leyte Gulf on 25 October 1944.

In January-June 1945, Ralph Talbot took part in operations to capture northern Luzon, Iwo Jima and the Ryukyus. She was hit by a "Kamikaze" suicide attack off Okinawa on 27 April but was repaired locally and remained on duty in the central and western Pacific until the end of the Pacific War. At the beginning of September 1945, the destroyer was present when Japanese forces on Truk surrendered.

Following service supporting the occupation of Japan, Ralph Talbot returned to the United States in November 1945. The following spring the now-elderly ship was designated as a target in the upcoming atomic bomb tests at Bikini, in the Marshall Islands. She was contaminated by radioactivity after the two July 1946 nuclear explosions and was decommissioned a month later. USS Ralph Talbot was scuttled in deep water off Kwajalain on 8 March 1948.


Ralph Talbot DD-390 - History

A Tin Can Sailors
Destroyer History

Launched on 20 March and commissioned on 27 May 1942, the MCCALLA (DD-488) was in the South Pacific by 8 October screening transports carrying supplies and reinforcements to Guadalcanal. With the SAN FRANCISCO (CA-38), SALT LAKE CITY (CA-25), BOISE (CL-47), FARENHOLT (DD-491), BUCHANAN (DD-484), LAFFEY (DD-459), and, later, the HELENA (CL-50) and DUNCAN (DD-485), she patrolled north of the island. On the night of 11󈝸 October 1942, the task force encountered a Japanese force off Cape Esperance. In the ensuing battle the MCCALLA claimed an enemy destroyer and then was sent to find the BOISE, which was reportedly damaged in the action She failed to locate the cruiser, but found the DUNCAN, burning and adrift off Savo Island. Once the flames had diminished, a salvage party boarded the abandoned destroyer, and the MCCALLA went in search of survivors. With the aid of planes and landing craft, the MCCALLA rescued 197 men. During the rescue operation, the sharpshooters aboard the MCCALLA fought off sharks attacking the men in the water. The DUNCAN, which proved to be beyond saving, sank shortly after noon on the 12th. Two hours later, the MCCALLA’s lookouts sighted a large number of Japanese seamen in the water near the scene of the previous night’s action. The Americans threw lines to several men who refused to take them and then lowered a boat to capture three of the unwilling survivors.

The MCCALLA went on to patrol the area south of Guadalcanal and to escort transports bringing in reinforcements. On 3 November 1942 she went after a surfaced submarine. As she closed at flank speed, the boat submerged, and the MCCALLA launched her depth charges. Subsequent explosions gave her reason to believe that the submarine was sunk, but nothing on the surface confirmed the kill. Over the next two weeks, while screening transports off Guadalcanal, the MCCALLA’s task group fought off several attacks by enemy aircraft, and on 25 November, the destroyer attacked a group of enemy landing craft off Tassaforanga, destroying forty of them.

During the first half of 1943, the MCCALLA steamed among the Fiji, New Hebrides, and Solomon Islands performing plane guard, escort, and antisubmarine patrol duties. Toward the end of June, the New Georgia campaign began, and with the FARENHOLT, BUCHANAN, and RALPH TALBOT (DD-390), she escorted troop transports to Rendova Island. At 1350 on 30 June, the force was attacked by Japanese torpedo planes. The planes strafed the ships with their machine guns, hitting the MCCALLA with four 20-mm projectiles and twenty or more 25-caliber armor piercing shells, one of which put the torpedo director out of commission. Three of her crew were injured. One of the enemy’s torpedoes hit the engine room of the transport MCCAWLEY (APA-4), killing fifteen of her crew and knocking out power. The destroyers MCCALLA and FARENHOLT stood by to cover operations as the RALPH TALBOT took off all but the salvage party. In the midst of salvage operations, the group fought off another dive bomber attack. At 1850, the MCCALLA took the salvage party off the stricken transport. In all, she rescued ninety-eight of the MCCAWLEY’s crew, accounted for at least two raiders, and assisted in another kill. At 2023 two torpedoes caused a violent explosion aboard the MCCAWLEY, which was torn apart and sank in less than a minute.

By 5 July the MCCALLA was in the New Georgia area to screen the landing of marines at Rice Anchorage. On the 9th she took part in the bombardment of Munda Airfield and then returned to escort work. On the night of 29 September, the MCCALLA had a steering casualty while battling the enemy off Kolomangara in the central Solomons. The result was a collision with the PATTERSON (DD-392) causing serious damage to the MCCALLA’s bow. Quick action and effective damage control kept the ship afloat and able to reach Purvis Bay, Florida Island, for emergency repairs. She then headed for the states and a new bow. En route, on 12 November 1943, she rescued 868 survivors of the torpedoed troop transport CAPE SAN JUAN and delivered the survivors, mostly members of the African-American 855th Aviation Engineer Battalion, to the Fiji Islands.

Ready for war duty again in January 1944, she got underway for the South Pacific and a month later was off Majuro to resume ASW operations and escort assignments in the Marshalls. Through the night of 18󈝿 February, she and the PORTERFIELD (DD-682) searched for a plane crash survivor and at 1233 on the 19th the MCCALLA picked up the man who had been in the water for four days. She continued patrol duties off Tarawa and Kwajalein and mopping up operations on Ailing Island and Nanu Atoll. At Majuro on 30 May 1944 she joined the fast carrier task force including the ESSEX (CV-9), COWPENS (CV-25), LANGLEY (CV-27), LANG (DD-399), STERETT (DD-407), WILSON (DD-408), ELLET (DD-398), LANSDOWNE (DD-486), LARDNER (DD-487), and CASE (DD-370). She screened carriers during the air strikes on Guam and Rota Islands and Iwo, Haha, and Chichi Jima and then on the Palaus, Philippines, and Morotai. On 14 September, the MCCALLA, FARENHOLT, and GRAYSON (DD-435) proceeded to Mindanao and in October the MCCALLA went on to cover carriers during strikes on Formosa and Okinawa.


Pearl Harbor Attack, USS Ralph Talbot (DD-390)

A16-3/DD390/(067) UNITED STATES FLEET
DESTROYERS, BATTLE FORCE
U.S.S. Ralph Talbot (390)
December 12, 1941.

From: The Commanding Officer.
To: The Commander-in-Chief, U.S. Pacific Fleet.
Via: (1) The Commander Destroyer Division Eight.
(2) The Commander, Destroyer Squadron Four.
(3) The Commander, Destroyers Battle Force.

Subject: Action Taken During the Air Raid Attack, Dec. 7, 1941.

Enclosure: (A) Sketch of harbor showing where planes were believed shot down by Ralph Talbot.[not attached]
The USS Ralph Talbot was moored bow to southward to buoy X-11 with the Patterson alongside to port and the Henley to starboard.

Under way at 0900 and passed sea buoy No. 1 at 0934.
Expended 150 rounds 5"/38 caliber and 1500 rounds .50 caliber.
Two planes that this vessel was firing on were seen to crash and another started to smoke badly but due to other approaching planes its further flight was not observed. One plane dove low over the bridge and was hit by our forward .50 caliber machine guns. It was seen to crash along the shore by Pearl City, marked A on the enclosed sketch. Other ships were also firing at this plane. While standing out the after 5"/38 caliber guns fired on planes attacking the Curtis. One plane was seen to fall to pieces just after gun No. 3 fired and it fell in the vicinity of the place Marked B. The Curtis was undoubtedly firing on these planes.
There were no personnel or material casualties due to enemy bombing or machine gun fire. The JA talker on the bridge had his arm grazed by a .30 caliber machine gun bullet fired by a plane.
All hands behaved excellently. CHAVIES, Edward J. Cox., and MARSHALL, Robert L., Sea2c., are worthy of special mention. Chavies went down the anchor chain hand over hand and swam out to the buoy and tripped the pelican hook as the motor whaleboat was slow in reaching the buoy to let go our chain. This was during a period of much machine gun fire by enemy planes. MARSHALL, a new man, was in No. 3 handling room sending up shells. One shell started to drop from the rack and as he had his arms full he tried to put his foot under the falling shell. He believed that it might explode if it dropped to the deck. Fortunately only one toe was mashed and he kept right on with his work until a lull in the action when he requested help.
[signed]
RALPH EARLE, Jr.


Voir la vidéo: USS COLORADO BB-45 FIRE PRACTICE - USS RALPH TALBOT DD-390 REFUELS - 11-05-1943 - SOUNDLESS - CO (Décembre 2021).